Sustainable Development Goals.

Objectifs de développement durable.

sdgs-circle.png
SDGs / GLOBAL GOALS

The Sustainable Development Goals (SDGs), or Global Goals, are an action plan for people, the planet, prosperity, peace, and partnership. The Agenda 2030 includes 17 Goals - each with a specific set of targets to be achieved by the year 2030. Countries, members of the United Nations, adopted the Goals on September 25th, 2015.

 

Some Goals include: 

 

Goal 4 - Quality Education

"Ensure inclusive and equitable quality education and promote lifelong learning opportunities for all."

 

Goal 5 - Gender Equality

"Achieve gender equality and empower all women and girls."

 

Goal 10 - Reduced Inequalities

"Reduce inequalities within and among countries."

 

Goal 13 - Climate Action

“Improve education and awareness-raising and integrate climate change measures into national policies, strategies and planning.”

 

Goal 16 - Peace, Justice and Strong Institutions

“Promote peaceful and inclusive societies for sustainable development, provide access to justice for all and build effective accountable and inclusive institutions at all levels.”

Full document:

ODDs / OBJECTIFS MONDIAUX

Les Objectifs de développement durable (ODDs), ou Objectifs mondiaux, constituent un plan d'action pour les peuples, la planète, la prospérité, la paix et le partenariat. L'Agenda 2030 comprend 17 Objectifs, chacun avec un ensemble de buts à atteindre d'ici l'année 2030. Les pays membres des Nations Unies ont adopté les Objectifs le 25 septembre 2015.

 

Certains Objectifs incluent :

Objectif 4 - Education de qualité

« Garantir une éducation de qualité inclusive et équitable et promouvoir les possibilités d'apprentissage tout au long de la vie pour tous ».

Objectif 5 - Égalité des sexes

« Atteindre l'égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles ».

Objectif 10 - Inégalités réduites

« Réduire les inégalités dans et entre les pays ».

 

Objectif 13 - Action pour le climat

« Améliorer l'éducation et la sensibilisation et intégrer les mesures de lutte contre le changement climatique dans les politiques, les stratégies et la planification nationales ».

Objectif 16 - Paix, justice et institutions fortes

« Promouvoir des sociétés pacifiques et inclusives pour un développement durable, fournir un accès à la justice pour tous et mettre en place des institutions efficaces, responsables et inclusives à tous les niveaux. »

Document complet :

UN Security Council Resolution 2250 on

Youth, Peace and Security. 

Résolution 2250 du Conseil de

sécurité des Nations Unies sur les

jeunes, la paix et la sécurité.

2250 logo.png
UNSCR 2250

The United Nations Security Council adopted Resolution 2250 on December 9, 2015. This Resolution is the first of its kind - dealing specifically with the role of youth in regards to peace and security.

 

UNSCR 2250 looks at the impact conflict has on youth and what must be done to decrease this impact. This Resolution also looks at creating opportunities for youth engagement in the creation of peaceful communities.

 

UNSCR 2250 is important as it focuses on the crucial role youth play in conflict management and in establishing peace processes. UNSCR 2250 highlights that in order to build long-lasting peace we must protect the lives of today’s youth and create platforms for their engagement on issues of peace and security.

Full document:

RÉSOLUTION 2250

La Résolution 2250 du Conseil de sécurité des Nations Unies a été adoptée le 9 décembre 2015. Cette résolution est la première de cette sorte. Elle traite spécifiquement le rôle de la jeunesse en matière de paix et de sécurité.

La Résolution 2250 examine l'impact des conflits sur les jeunes et ce qu'il faut faire pour les réduire. Cette résolution vise également à créer des opportunités d'engagement des jeunes dans la création de communautés pacifiques.

La Résolution 2250 est importante car elle met l'accent sur le rôle crucial que jouent les jeunes dans la gestion des conflits et dans l'établissement de processus de paix. La Résolution 2250 du Conseil de sécurité souligne que, pour instaurer une paix durable, nous devons protéger la vie des jeunes d'aujourd'hui et créer une plate-forme pour leur engagement sur les questions de paix et de sécurité.

Document complet :

UN Security Council Resolution 1325 on Women, Peace and Security. 

Résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies sur les femmes, la paix et la sécurité.

UNSCR 1325
RÉSOLUTION 1325

This United Nations Security Council Resolution 1325 was adopted on October 31, 2000. There are eight Security Council Resolutions that form the "Women, Peace and Security Agenda."

 

UNSCR 1325 addresses both the disproportionate impacts of war on women as well as the crucial role women have in conflict resolution, conflict management, and creating sustainable peace.

 

UNSCR 1325 is based on four pillars:

  1. Participation;

  2. Protection;

  3. Prevention; and

  4. Relief and recovery.

 

UNSCR 1325 addresses the fact that men and women experience war differently, with women’s needs and rights often ignored. This Resolution impacts the way women’s empowerment, inclusion, global security and international laws are considered by the international community.

La Résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies a été adoptée le 31 octobre 2000. Huit résolutions du Conseil de sécurité constituent « l'Agenda femmes, paix et sécurité ».​

 

La résolution 1325 traite à la fois des conséquences disproportionnées de la guerre sur les femmes et du rôle crucial qu'elles jouent dans la résolution de conflits, la gestion de conflits et l'instauration d'une paix durable.

 

La Résolution 1325 repose sur quatre piliers :

  1. Participation ;

  2. Protection ;

  3. Prévention ; et

  4. Soulagement et récupération.​

La Résolution 1325 traite du fait que les hommes et les femmes vivent la guerre différemment, les besoins et les droits des femmes étant souvent ignorés. Cette résolution a une incidence sur la manière dont la communauté internationale prend en compte l’autonomisation des femmes, l’inclusion, la sécurité mondiale et les lois internationales.

Full document:

Document complet :

Beijing Platform for Action. 

Programme d’action de Beijing.

Beijing+25

The Fourth World Women’s Conference was held over a two-week period in Beijing, China in September 1995. The Conference provided a forum for thousands of delegates representing 189 countries and approximately 30,000 activists to collaborate on the most ambitious framework for the advancement of women’s rights to date. This collaborative process, which involved debate, negotiation, lobbying and networking between stakeholders resulted in the policy framework called the Beijing Platform for Action.

 

The Beijing Platform outlined twelve critical areas of concern for the advancement of women’s rights, which continue to be relevant today. They deal with the relationships between women and the environment, the economy, poverty, human rights, violence, armed conflict, health, education and training, the media, power and decision-making, institutional mechanisms for the advancement of women and the girl child. 

 

While much work remains to achieve the full implementation of the Beijing Platform’s objectives, critical progress in women’s rights has been made internationally. Notably, there are currently more women in political office than at any point in history, with many countries enacting legal and constitutional protections against gender-based discrimination and violence. 

In 2020, the Beijing Platform for Action celebrates its 25th anniversary (Beijing+25) with the global campaign of Generation Equality.

Full document:

Beijing+25

La quatrième Conférence mondiale sur les femmes s’est échelonnée sur deux semaines et a eu lieu à Beijing, en Chine, en septembre 1995. La Conférence a permis à des milliers de délégués représentant 189 pays et à quelque 30 000 militantes de collaborer à l’élaboration du cadre le plus ambitieux à ce jour pour la promotion des droits des femmes. Cette collaboration, qui s’est traduite par des débats, des négociations, du lobbying et du réseautage entre les parties prenantes, a mené à l’établissement du cadre stratégique appelé « Programme d’action de Beijing ».

 

Le Programme d’action de Beijing a mis en relief 12 domaines critiques pour la promotion des droits des femmes, et ces domaines sont toujours pertinents aujourd’hui. Il est question des rapports entre les femmes et l’environnement, l’économie, la pauvreté, les droits de la personne, la violence, les conflits armés, la santé, l’éducation et la formation, les médias, le pouvoir et la prise de décisions, les mécanismes institutionnels œuvrant à la promotion de la femme, et la petite fille.

 

Bien qu’il reste encore bien du travail à faire pour réaliser tous les objectifs du Programme d’action de Beijing, des progrès décisifs en matière des droits des femmes ont été accomplis à l’échelle mondiale. Notamment, il n’y a jamais eu autant de femmes en politique qu’à l’heure actuelle, et bon nombre de pays ont adopté des protections juridiques et constitutionnelles contre la discrimination et la violence sexistes.

En 2020, le Programme d'action de Beijing célèbrera son 25e anniversaire (Beijing+25) avec la campagne mondiale de Génération Égalité.

Document complet :

© 2019 CCYF-CCJF

  • Twitter
  • Instagram