Search

Feminist parliamentarians and young leaders report back on Week 1 of the annual conference of the UN


Members of the CCYF with Senators Marilou McPhedran, Donna Dasko and Kim Pate. / Membres du CCJF avec les sénatrices Marilou McPhedran, Donna Dasko et Kim Pate.

News Release / Communiqué de presse


(le français suit.)


Feminist parliamentarians and young leaders report back on Week 1 of the annual conference of the UN Commission on the Status of Women (CSW63)


For immediate release


Ottawa, March 19, 2019 – Founding members of the Canadian Association of Feminist Parliamentarians (CAFP) were on the Canadian Delegation to the UN Commission on the Status of Women (CSW63) annual two-week conference, in the first week (March 11 to 15), and collaborated with youth delegates of the Canadian Council of Young Feminists (CCYF) contributing to panels, engaging in bilateral and multilateral briefings and events on gender equality and human rights at home and abroad.


“During bilateral meetings with colleagues in Belgium and Finland, it was wonderful to learn about the transformative and positive impacts of guaranteed livable incomes and unconditional cash transfers on some of the most marginalized individuals globally and the value of such investments for countries as a whole.” –Hon. Kim Pate, Independent Senator for Ontario


“I’ve been attending CSW for more than 20 years but this past week was a big first! To be here with CAFP and to work with the amazing young leaders who’ve founded CCYF has been inspiring.” – Hon. Marilou McPhedran, Independent Senator for Manitoba.


In dialogue with the Honourable Maryam Monsef, Minister of Women and Gender Equality, CCYF members from British Columbia, Manitoba, Ontario, Quebec and the Atlantic provinces, talked about UN Security Council Resolutions 2250 and 2419 on youth and peacebuilding. “Minister Monsef committed to have her Department liaise with the CCYF for strong, meaningful youth engagement for Women Deliver in Vancouver in June – and we are ready for the challenge.” - Anne Campbell, student at Western University, a founding member of the CCYF.


As part of CSW63, five founding members of CAFP - Senators Donna Dasko, Marilou McPhedran, Kim Pate and Members of Parliament Eva Nassif and Anju Dhillon - attended the Inter-Parliamentary Union (IPU) session at CSW63 on investing in gender equality, where they engaged with global counter-parts to share best practices for increasing women’s political participation and effectiveness. Eva Nassif, Member of Parliament for Vimy, concluded from the IPU meetings: “As a proud member of the Canadian Association of Feminist Parliamentarians, I was especially excited to attend the UN Commission on the Status of Women in New York to exchange with other leading women who keep breaking barriers, shining, shaping our societies and governing.”


Anju Dhillon Member of Parliament for Dorval-Lachine-LaSalle, observed: “there is much work to be done if there is to be true equality when it comes to women taking leadership roles in politics. Statistics show that UN Member States have less than 24% women holding parliamentary seats. However, it was encouraging to see the many male allies among the parliamentarians from more than 50 countries that attended this past week at CSW63. These men are fighting alongside women so that women parliamentarians can take their rightful place.”


CCYF members volunteered as rapporteurs, social media commentators and administrative support to many NGO events, such as the Nobel Women’s Initiative and Women Cross DMZ’s event calling for peace on the Korean Peninsula.


Some photos of the first week are available here: http://bit.ly/2Hv4SLW


To follow the young feminists during their second week, tag #CSW63 or check www.twitter.com/CCYF_CCJF


-30-


For more information:

Katrina Leclerc

Office of the Hon. Marilou McPhedran

Katrina.Leclerc@sen.parl.gc.ca

613-996-2106


---------------------------


Des parlementaires et de jeunes leaders féministes font le point sur la première semaine de la conférence annuelle de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies (CSW63)


Pour diffusion immédiate


Ottawa, 19 mars 2019 – Des membres fondatrices de l’Association canadienne de parlementaires féministes (ACPF) ont fait partie de la délégation canadienne lors de la première semaine (du 11 au 15 mars) de la conférence annuelle de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies, qui dure deux semaines. Elles ont collaboré avec de jeunes délégués du Conseil canadien de jeunes féministes (CCJF) et participé à des groupes de discussion, à des séances d’information bilatérales et multilatérales et à des activités sur l’égalité des sexes et les droits de la personne, au pays et à l’étranger.


« Pendant les rencontres bilatérales avec nos collègues de la Belgique et de la Finlande, j’ai été enchantée de pouvoir en apprendre plus sur les répercussions positives et porteuses de changements des revenus de subsistance garantis et des transferts d’argent inconditionnels accordés à certaines des personnes les plus marginalisées à l’échelle mondiale et sur l’importance qu’ont ces investissements pour l’ensemble des pays. » –L’honorable Kim Pate, sénatrice indépendante représentant l’Ontario


« Je participe à la conférence annuelle de la Commission depuis plus de 20 ans, mais la semaine dernière, j’ai vécu une grande première. Ce fut très inspirant d’y assister avec l’ACPF et de travailler avec les jeunes leaders formidables qui ont fondé le CCJF. » – L’honorable Marilou McPhedran, sénatrice indépendante représentant le Manitoba.


Lors d’une discussion avec la ministre des Femmes et de l’Égalité des genres, l’honorable Maryam Monsef, des membres du CCJF de la Colombie‑Britannique, du Manitoba, de l’Ontario, du Québec et des provinces de l’Atlantique ont discuté des résolutions 2250 et 2419 du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui portent sur les jeunes et la consolidation de la paix. « La ministre Monsef s’est engagée à ce que son ministère travaille en collaboration avec le CCJF afin de mobiliser les jeunes de façon significative en vue de la conférence Women Deliver, qui aura lieu à Vancouver en juin, et nous sommes prêts à relever ce défi. » - Anne Campbell, étudiante à l’Université Western et membre fondatrice du CCJF.


Dans le cadre de la conférence annuelle CSW63, cinq membres fondatrices de l’ACPF (les sénatrices Donna Dasko, Marilou McPhedran et Kim Pate et les députées Eva Nassif et Anju Dhillon) ont assisté à la séance de l’Union interparlementaire qui portait sur les investissements dans l’égalité des sexes. Elles ont discuté avec leurs homologues du reste du monde des pratiques exemplaires permettant d’accroître la participation et l’efficacité des femmes en politique. La députée de Vimy, Eva Nassif, a déclaré ce qui suit après les rencontres de l’Union interparlementaire : « À titre de fière membre de l’ACPF, j’étais particulièrement ravie de participer à la conférence annuelle de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies, à New York, et de pouvoir discuter avec d’autres femmes chefs de file qui continuent d’abattre les obstacles, d’être de véritables modèles, de façonner nos sociétés et de gouverner. »


La députée de Dorval-Lachine-LaSalle, Anju Dhillon, a déclaré ceci : « Il faut faire beaucoup plus pour garantir une véritable égalité pour les femmes qui désirent jouer un rôle de chef de file en politique. Les statistiques indiquent qu’au sein des États membres des Nations Unies, moins de 24 % des sièges parlementaires sont occupés par des femmes. Cela dit, il était encourageant de constater que nous avons de nombreux alliés masculins parmi les parlementaires de la cinquantaine de pays qui ont assisté à la conférence annuelle, la semaine dernière. Ces hommes luttent aux côtés des femmes afin que les parlementaires de sexe féminin puissent occuper la place qui leur revient. »


Des membres du CCJF se sont portés volontaires comme rapporteurs ou commentateurs dans les médias sociaux ou pour offrir un soutien administratif dans le cadre de nombreuses activités organisées par des ONG, comme celle de la Nobel Women’s Initiative et de Women Cross DMZ, qui demandent la paix dans la péninsule coréenne.


Certaines images de la première semaine sont disponibles ici : http://bit.ly/2Hv4SLW


Pour suivre les jeunes féministes pendant la deuxième semaine, recherchez le mot‑clic #CSW63 ou consultez Twitter à l’adresse www.twitter.com/CCYF_CCJF.


-30-


Renseignements :

Katrina Leclerc

Bureau de l’honorable Marilou McPhedran

Katrina.Leclerc@sen.parl.gc.ca

613-996-2106

Recent Posts

See All

World Day Against Trafficking in Persons

(Le français suit.) July 30, 2020 by Benjamin Foster On World Trafficking Day, we are required to face the harsh reality that continues to exist for thousands of people around the world.[1] It require

© 2020 Hon. Marilou McPhedran

  • Twitter
  • Instagram