SECRETARIAT.

SECRÉTARIAT.

ALEXANDRIA KAZMERIK
CO-FOUNDER - CO-FONDATRICE

Alexandria is a young woman with an invisible disability from Manitoba. She recently completed her bachelor’s degree at the University of Winnipeg in Human Rights with a minor in Disability Studies. From 2017 to 2018, Alexandria completed a practicum with the Office of Senator Marilou McPhedran, and independent Senator for Manitoba. Throughout this placement, Alexandria extensively researched issues surrounding the mass incarceration of Indigenous women in Canada and focused on youth participation in international policy spaces. Currently, she is Senator McPhedran’s Community Liaison Assistant focusing on education and youth engagement in her home province of Manitoba.

 

Alexandria is the founder of a series of gang and harm reduction programs for children in low-income communities – the programs teach healthy ways of coping with conflict and intergenerational trauma to elementary and middle school students. Through these programs, she has worked with high school students and provides one-on-one mentorship to encourage community youth leadership; the students volunteer to serve other members of the community to strengthen community-building in their areas. Through these programs, Alexandria has provided youth-focused workshops on anger management, self-empowerment, and healthy living. Additionally, she has provided support to young mothers leaving domestic violence, navigating the child welfare system, and achieving personal goals – such as completing school and pursuing higher education.

 

Alexandria has worked with various national and international women’s rights organizations, including the Global Network of Women Peacebuilders where she provided support to the Young Women for Peace and Leadership program and other research projects; and, the Institute for International Women’s Rights as Co-Chair of Advocacy. She is currently the Project and Communications Coordinator for Collective of Voices, a Manitoba-based project working to build a commemorative piece for Missing and Murdered Indigenous Women and Girls (MMIWG) and highlight the voices and resilience of impacted family members. In 2019, Alexandria was elected as a Board Member for the Canadian Voice of Women for Peace. Alexandria works closely with young people involved in the justice system, facing chronic homelessness, sex industry workers, and those recovering from addiction. Alexandria advocates for equal access and lived rights for all.

 

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 

Alexandria est une jeune femme vivant avec un handicap invisible provenant du Manitoba. Elle a récemment terminé un baccalauréat en droits de la personne avec mineure en condition des personnes handicapées à l’Université Winnipeg. De 2017 à 2018, elle a effectué un stage au bureau de la sénatrice indépendante du Manitoba Marilou McPhedran. Elle y a mené des recherches exhaustives sur les questions relatives à l’incarcération massive de femmes autochtones au Canada. Elle s’est aussi penchée sur la participation des jeunes aux forums politiques internationaux. En tant qu’agente de liaison adjointe de la sénatrice McPhedran, poste qu’elle occupe à l’heure actuelle, elle travaille principalement à l’éducation et à la mobilisation des jeunes dans sa province natale, le Manitoba.

 

Alexandria a mis sur pied une série de programmes à l’intention des enfants issus de communautés à faible revenu qui visent à réduire la formation de gangs ainsi que les méfaits. Ces programmes enseignent aux élèves du primaire et du premier cycle du secondaire des façons saines de gérer les conflits et les traumatismes intergénérationnels. Par l’intermédiaire de ces programmes, elle travaille auprès d’élèves du secondaire et offre des services de mentorat afin d’inciter les jeunes de la communauté à faire preuve de leadership. Les élèves font du bénévolat pour aider les membres de leur communauté et resserrer les liens entre ceux-ci. Alexandria a également offert des ateliers destinés aux jeunes axés sur la gestion de la colère, la prise en charge de soi et l'adoption d'un mode de vie sain. De plus, elle a aidé de jeunes mères à se sortir de la violence conjugale, à s’orienter dans le système de protection de l’enfance, et à atteindre des objectifs personnels, comme terminer leurs études ou poursuivre des études supérieures.

 

Alexandria a travaillé pour diverses organisations nationales et internationales de défense des droits des femmes, dont le Global Network of Women Peacebuilders, où elle offrait un appui au programme des jeunes femmes pour la paix et le leadership ainsi qu’à d’autres projets de recherche, et l’Institute for International Women’s Rights, à titre de coprésidente à la défense. Elle est actuellement coordonnatrice des projets et des communications pour Collective of Voices, un projet manitobain ayant pour mission de concevoir une œuvre commémorative pour les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées et de souligner la résilience des familles touchées tout en leur donnant voix au chapitre. En 2019, Alexandria a été élue au conseil d'administration de la Voix des femmes canadiennes pour la paix. Alexandria travaille de près avec les jeunes judiciarisés ou confrontés au sans-abrisme chronique, les travailleurs de l’industrie du sexe et les toxicomanes en voie de réadaptation. Elle milite pour un accès égal et des droits actualisés pour tous.

© 2020 Hon. Marilou McPhedran

  • Twitter
  • Instagram